Bien agencé, décoré et propre, votre local doit donner envie au client potentiel d’en pousser la porte. Mais au-delà des aspects d’esthétique, l’ouverture d’un commerce doit répondre aux normes d’agencement d’un local commercial, en matière d’hygiène, de sécurité et d’accessibilité. Petit passage en revue des règles à respecter, ci-dessous.

1/ Loi sur les établissements recevant du public

Par nature, un local commercial est un établissement recevant du public (ERP). Il relève donc de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 sur les ERP.

Tout d’abord, cette loi fixe les modalités concernant l’accueil des personnes handicapées et à mobilité réduite. L’accès à la porte d’entrée doit comporter une rampe en pente douce. La porte d’entrée du commerce doit pouvoir laisser passer un fauteuil roulant et les allées entre les rayons doivent être suffisamment larges.

Enfin les cabines d’essayage doivent aussi permettre le passage d’un fauteuil roulant.
De plus, le local doit disposer de systèmes d’alarme incendie, d’extincteurs en nombre suffisant et d’un éclairage électrique afin d’assurer la sécurité des employés et des clients.

2/ Aménagement, luminosité et décoration

L’objectif d’un local commercial étant d’attirer le client, il doit inspirer la confiance. En tout premier lieu, une décoration agréable est indispensable. Le choix des couleurs, la luminosité doivent être étudiés avec soin. En fonction du domaine d’activité, la finalité sera différente.

Bien-sûr, l’agencement de la vitrine est important mais il faut garder à l’esprit que la circulation a aussi son rôle à jouer. Des rayons mal organisés, un espace restreint et sombre lasseront rapidement vos clients. La lumière apportera la touche finale essentielle. Avec une luminosité intense, mais pas agressive, vos clients se sentiront à l’aise. Enfin, un affichage clair des prix et des promotions est primordial.

3/ Hygiène et propreté

La règle minimale à adopter est la propreté. Mais qui dit propreté dit entretien. Il faut donc veiller à ce que vos revêtements puissent être facilement entretenus. Le choix des revêtements du sol et des murs doit faire l’objet d’une décision mûrement réfléchie. De plus en plus de commerces adoptent des sols PVC, justement pour répondre aux facilités d’entretien. De la nature de votre commerce dépendra la sélection de tel ou tel revêtement. Peinture, carrelage ou vinyle seront déterminants en fonction du degré d’hygiène requis par votre activité.

Découvrez nos services à destination des professionnels